Schizophrénie maltraitée par les médias

Une étude a été réalisée par le cabinet  Observatoire de la Société et de la consommation à la demande de l’association PROMMESSES, membre du Collectif National Schizophrénie, sur la présentation de la schizophrénie par les médias et sur leur influence sur la stigmatisation des malades.

Trois conclusions majeures ressortent de l’étude :

La pathologie est un sujet ignoré et particulièrement mal traité par la presse.

La presse française relaie le cliché selon lequel la personne atteinte de troubles schizophréniques serait dangereux.

L’usage détourné du terme vers des métaphores stéréotypées, usage fréquent et largement dépréciatif, amplifie la tonalité négative du discours sur la schizophrénie

Un commentaire a propos de “Schizophrénie maltraitée par les médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *